Chauffage au bois, quel combustible choisir ?

Que ce soit pour le chauffage principal ou le chauffage d’appoint, choisissez le combustible idéal pour réchauffer votre habitation en hiver. Selon le cas, vous avez un large choix de combustible, pour ne citer que les granulés, les bûches traditionnelles et les plaquettes. Chacun d’entre eux a ses avantages et inconvénients.

La bûche traditionnelle

Les bûches de bois figurent parmi les combustibles les plus utilisés en France. Elles peuvent être dures ou tendres. La deuxième catégorie est plus efficace, car elles permettent de chauffer rapidement la maison. Pour que les bûches de bois puissent conserver leur qualité, elles doivent être stockées à l’abri de l’humidité. En effet, l’utilisation de bois humides favorise la pollution de l’environnement, car cela engendre des éléments toxines. De plus, si elles ne sont pas parfaitement sèches, les bûches produisent peu d’énergie. Entre autres, les bois humides risquent de détériorer facilement l’appareil de chauffage. Pour faire votre stock de bûches de chauffages, optez pour les Combustibles Gruchy.

Les granulés

Obtenus à partir de sciures de bois et de débris de produits de menuiserie, les granulés ou pellets sont aussi des combustibles efficaces. Ils sont présentés en plusieurs cylindres. L’avantage majeur de ce bois compressé est qu’il est respectueux de l’environnement. En effet, les granulés ne comportent pas d’éléments chimiques. Ils favorisent ainsi la réduction de l’émission des gaz à effet de serre. Certes, les pellets sont plus onéreux que les bûches, mais possèdent un pouvoir calorifique plus élevé. De plus, ils émettent peu de cendres lors de la combustion. L’autre avantage des pellets réside sur la commodité qu’ils procurent. En utilisant des granulés, vous n’êtes pas obligé de charger le réservoir à chaque mise en marche de votre appareil de chauffage.

Les plaquettes

Les plaquettes sont également des alternatives aux bois de chauffage traditionnels. Elles ont fait l’objet de broyage préalable avant d’atteindre leur forme finale. Les plaquettes sont très efficaces en matière de performance énergétique. De plus, elles sont écologiques. Leur seul inconvénient réside sur l’encombrement de stockage. En effet, les plaquettes requièrent un espace de rangement assez vaste.

Bref, le choix d’un combustible de bois dépend de plusieurs éléments, à savoir la superficie de l’espace de stockage, le budget dédié au chauffage, le type de chauffage (principal ou chauffage d’appoint)…Quoi qu’il en soit, le chauffage au bois est encore plus apprécié en France. Les belles flammes créées par ce combustible écologique et la chaleur qu’il procure promettent un hiver chaud.

La technique infaillible pour savoir si le bois de chauffage est sec
Les granulés : l’automatisation à coût maîtrisé