Le poêle à fioul, chauffage d’appoint primaire mais efficace

Il existe plusieurs types de chauffage d’appoint parmi lesquels figure le poêle à fioul. On l’appelle ainsi puisqu’il fonctionne par la combustion fioul ou mazout. En fonte, il s’inscrit dans la catégorie des chauffages rudimentaires. Cependant, le poêle à fioul présente de nombreux avantages surtout en termes de rendement thermique.

Qu’est-ce qu’on entend par poêle à fioul ?

Le poêle à fioul est un appareil de chauffage souvent utilisé en tant que chauffage d’appoint. Il est considéré comme un équipement rudimentaire puisque le poêle à fioul fonctionne comme le chauffage classique. Il utilise un brûleur pour bruler le combustible fioul ou mazout. Grâce à ce système, l’appareil produit de la chaleur et la diffuse dans la pièce. Le poêle à mazout, car il s’appelle également est équipé d’un conduit de fumée comme le premier chauffage d’autrefois. Le système d’évacuation permet d’éviter la concentration de dioxyde de carbone dans la maison.

Poêle à fioul, un chauffage d’appoint efficace

Bien qu’un appareil rudimentaire, le poêle à fioul est un chauffage d’appoint plein d’atouts. Mais avant tout, il faut savoir qu’il existe deux types de poêles à fioul : le poêle à flamme jaune et le poêle à flamme bleue. Le premier modèle s’inscrit dans l’entrée de gamme. Il est économique en terme de prix, mais il nécessite beaucoup d’entretien, car il produit énormément de suie. Le poêle à fioul à flamme bleu, quant à lui, est une gamme supérieure. À base de fonte et de l’acier, le poêle à mazout permet d’économiser de l’énergie. En effet, la fonte emmagasine la chaleur puis la diffuse après son extinction. L’acier, quant à lui, est un bon conducteur thermique. L’appareil monte ainsi rapidement en température et chauffe la pièce à un temps record. Ensuite, il bénéficie d’un design original. De forme rustique, celui-ci apporte un certain caché à la pièce où il est installé. On peut également voir le feu à l’intérieur.

Quid de l’installation d’un poêle à fioul ?

Pour que le poêle à fioul tienne sa promesse qu’est de compléter le chauffage principal durant la période de grand froid, il est nécessaire de l’installer dans les règles de l’art. Étant un appareil de chauffage rudimentaire, il nécessite un raccordement au tuyau d’évacuation des fumées. Ce dernier est nécessaire pour éviter la propagation de monoxyde de carbone dans la maison et l’intoxication. L’utilisation de conduit permet également de protéger contre l’incendie. Pour poser un conduit de poêle à mazout, il faut laisser une distance d’au moins 300 mm entre le poêle et le mur arrière. Il est également prudent de mettre l’appareil loin des matériaux et équipements combustibles. Enfin, la pose et le raccordement doit respecter la norme DTU 24-1.

Ne vous passez pas de ces conseils pour le choix de votre poêle à bois !
Le poêle électrique : pratique mais peu efficace