Le poêle de masse à accumulation : un chauffage principal économique

Nombreux sont ceux qui souhaitent utiliser un appareil de chauffage, mais n’osent pas se lancer de peur de voir la facture d’énergie dépassant la limite. Pour permettre à tout un chacun de profiter du feu de bois tout en économisant de l’énergie, les fabricants ont eu la brillante idée de développer le poêle de masse. Il est moins énergivore tout en étant écologique et esthétique.

Le poêle de masse à accumulation en un mot

Pour faire simple, le poêle de masse est un chauffage au bois bûche dont le corps de chauffe est en matière dense. Grâce à sa matière de fabrication très lourde en l’occurrence la fonte, le poêle résiste à la chaleur extrême allant jusqu’à 1000 degrés Celsius. Bénéficiant d’une excellente capacité de chauffage, le poêle de masse à accumulation pourra ainsi chauffer une pièce de grande surface. C’est pourquoi il est généralement utilisé comme chauffage principal dans la maison. Le poêle peut chauffer une grande pièce et les chambres attenantes du logement puisqu’il crée une flambée intense. La chaleur sera accumulée puis restituée d’une manière constante et douce durant de nombreuses heures.

Le poêle de masse, l’économie avant tout

Le poêle de masse à accumulation est loin d’être énergivore. C’est un chauffage au bois économique. Pour cause, l’appareil est fabriqué à partir de fonte, du béton ou encore de pierre. Ces matériaux se démarquent pour leur capacité inertielle sans pareil. Le matériau lourd emmagasine la chaleur lors de la combustion puis il la restitue lentement lorsque le poêle est éteint. Il permet ainsi de réaliser de belles économies sur la facture d’énergie. Ensuite, le bois est un combustible moins cher. Il ne subit pas non plus des variations de prix comme les autres énergies, gaz, fioul, etc. Le poêle de masse à accumulation est également éligible au crédit d’impôt, à échelle de 25 %, aide qui fait baisser le prix à l’achat.

Comment choisir et installer un poêle de masse ?

Le choix d’un poêle de masse à accumulation dépend de plusieurs critères parmi lesquels figure sa marque. Pour éviter les mauvaises surprises, il est prudent d’opter pour une marque originale, celle jugée leader dans le domaine du chauffage au bois. Ensuite, le matériau. Pour avoir un poêle plus économique en termes de consommation énergétique, il est judicieux de choisir le modèle en fonte. Ce matériau accumule suffisamment de chaleur et restitue durant des heures. Vient ensuite la puissance de l’appareil. Il faut bien choisir le poêle de masse à accumulation pouvant chauffer la pièce de la maison. En général, 1 kW permet de chauffer 10 m². Quant à son installation, le poêle de masse nécessite un réseau de canaux interne pour permettre aux fumées de circuler et de chauffer le corps du poêle. Il doit être posé dans un espace bien aéré et loin des objets inflammables. Ensuite, ce type de chauffage doit être posé sur un sol très résistant, capable de supporter sa masse colossale.

Le poêle à gaz : performant mais gare aux composants polluants !
Le poêle à pétrole électronique : un chauffage d’appoint pour les geeks