Le poêle à granulés canalisable : pour booster la chaleur !

En général, le poêle à granulés simple est utilisé en tant que chauffage d’appoint. Si l’on souhaite l’utiliser comme un chauffage principal, il faut opter pour le modèle canalisable. Avec ce type de chauffage au bois, il est possible de mettre agréablement au chaud plusieurs chambres de la maison.

Comment fonctionne un poêle à granulés canalisable ?

Le poêle canalisable est un avant tout un chauffage au granulé de bois, ce qui exclut le modèle à bois bûche. À la différence des poêles à granulés ordinaire, celui-ci s’équipe de deux ou de plusieurs ventilateurs et d’un tuyau de canalisations. Il dispose d’une distribution d’air qui lui permet de diffuser la chaleur dans toutes les pièces de la maison. C’est pourquoi le poêle est dit canalisable et devient ainsi un chauffage principal. Pour pouvoir assurer cette tâche, l’appareil doit être équipé d’un ventilateur de grande puissance. Il faut qu’il parvienne à faire circuler l’air chaud dans le réseau de canalisations. Il appartient à ce dernier de répartir la chaleur fournie par le feu du granulé de bois dans chacune des pièces du logement.

De bonnes raisons d’opter pour le poêle à granulés canalisable

Le poêle canalisable est un bon compromis pour se chauffer confortablement et économiquement. Un système de chauffage normalement d’appoint peut fonctionner comme un chauffage principal. Le poêle à granulés canalisable peut mettre au chaud l’ensemble de la maison. Il faut juste l’équiper des ventilateurs puissants. Ensuite, le granulé de bois est un bon combustible, offrant un bon rendement allant jusqu’à 90 % voire plus. Le poêle canalisable se montre également moderne. Certains modèles bénéficient d’un système de programmation et d’un réglage de température permettant de réguler l’appareil à la température voulue.

Critères de choix de poêle à granulés canalisable

Acheter un poêle à bois canalisable est une décision à ne pas prendre à la légère. Avant de se lancer, il est nécessaire de bien déterminer l’appareil qui correspond à ses besoins. Tout d’abord, il est nécessaire de choisir la puissance globale du chauffage canalisable. Pour ce faire, il faut mesurer la surface à chauffer. Ensuite, on recourt au principe : 1 kW chauffe 10 m².  Les gaines canalisables ne sont pas en reste. Pour que la chaleur se diffuse de manière homogène dans toute la maison, il est important de limiter autant que possible la longueur des gaines. Pour un résultat probant, un réseau de canalisation ne doit pas dépasser 8 m. Aussi, il s’avère judicieux d’installer le poêle à granulés canalisable au centre de la maison. Cette liste est non exhaustive. Il est également nécessaire de choisir une soufflerie silencieuse, de limiter le nombre de ventilateurs supplémentaire.

Le poêle à gaz : performant mais gare aux composants polluants !
Le poêle de masse à accumulation : un chauffage principal économique